Blog

Controler la triche avec le tracking GPS

Le tracking GPS : un outil pour identifier les tricheurs

Les cas de tricheries lors d’événements sportifs outdoor ont encore fait les choux gras de la presse sportive dernièrement :  » un champion d’ultra-fond trichait depuis des années  » ou encore  » cas de tricherie mécanique sur une course à vélo« … Souci de briller, de gagner en notoriété, appât du gain, bêtise humaine, la triche est une action bien malheureuse qui peut entacher la réputation d’un événement et d’un sport.

Elle peut prendre plusieurs formes : prise de médicaments, utilisation de matériels non réglementaires, trafic de puces de chronométrie… Nous souhaitons nous intéresser aujourd’hui aux cas de « coupe » du parcours (prise de raccourcis ou de moyens de locomotion non autorisés tels que le vélo ou le métro lors de courses à pied etc.).

Longues distances, manque de moyens humains, topographie et environnement du parcours rendent la surveillance en continue de la course difficile.

Comment le tracking GPS permet-il de contrôler le respect du parcours par les participants ?

Un exemple récent basé sur des faits réels lors une course d’endurance équestre à Abu Dhabi couverte par Tech4Race. Le schéma est simple : 3 boucles de 20, 25 et 36 km soit un parcours de 243km à réaliser 3 jours de suite par une vingtaine de cavaliers – en plein désert ! Le cas de triche détecté s’est produit le 3ème jour de course sur la 3ème boucle. Un juge a été pris d’un doute quand au respect du tracé par un cavalier. Il s’est rapproché de Tech4Race pour confirmer ou infirmer son pressentiment. Grâce à notre interface de supervision de la course, nous pouvons analyser la trace GPS du participant créée à partir des points remontés par le tracker. La triche a été confirmée, le participant disqualifié par le jury.

C’est donc là tout l’intérêt d’une solution GPS comme celle de Tech4Race. Les moyens actuels de chronométrie ou certaines applications de suivi ne délivrent qu’un temps intermédiaire ou une estimation des futurs temps de passage. Les montres GPS peuvent délivrer une information sur le nombre de kilomètres réels parcourus par le participant à la fin de la course – c’est d’ailleurs de cette manière qu’une semi-marathonienne s’est trahie. Mais aucun de ces outils ne permettent de contrôler en live le parcours d’un participant.

Partant de ce constat, nous avons enrichi notre service de suivi live avec une interface de supervision afin d’offrir aux organisateurs un outil pour avoir une vue d’ensemble de la course, mais aussi une vue individuelle de la progression de chaque participant. Pendant toute la durée de la course, ils peuvent, entre autre, contrôler le respect du parcours (et contribuer à l’éthique sportive de leur événement), détecter un arrêt suspect (le participant est-il blessé ?) ou encore analyser la vitesse du coureur sur un tronçon du parcours (usage d’un vélo en course à pied ? allure trop poussée sur l’endurance équestre ?).

Des idées pour améliorer la supervision de la course ? Parlons-en 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.